La femme à la fenêtre, A.J.Finn, Presses de la cité, 520 pages.     

                         La Femme à la fenêtre 

Et voilà un vrai thriller!

Quand vous l'aurez commencé, vous aurez du mal à le quitter avant la fin.

La narratrice, Anna vit dans une grande maison, presque seule, elle a un locataire au sous-sol mais elle le voit peu. Agoraphobe, elle survit grâce à Internet. Elle regarde des polars en noir et blanc, boit du Merlot, se gave de médicaments et observe ses voisins. Évidemment, elle nous intrigue.

Chapitre après chapitre, on apprend quelques détails de sa vie, savamment distillés : un mari et une fille à qui elle téléphone, une kiné et un psychiatre à domicile.                                                                                                   

Elle était pédo-psychiatre et donne des conseils sur Internet.

Un soir, elle est témoin d'un meurtre...Vraiment? Peu fiable pour la police!

A partir de ce moment, les événements se précipitent. Je n'en dis pas plus car j'ai peur de donner des indices.

Laissez -vous entraîner par l'auteur, remarquable technicienne de l'écriture qui nous emmène où elle veut, quand elle veut avec des chapitres courts, des phrases précises et un style sans prétention.

Je pense que nous verrons ce livre sur les plages cet été car le suspens est très efficace.

Plumule42