Rencontre LOL du 7 août 2018

Après la canicule, nous étions à 7, le 7 de ce mois chez Martine. Au programme, nous avions

Takawan, d’Éric Plamondon : pour ceux qui l’ont lu, unanimement une lecture qui vaut le coup et qui nous apprend beaucoup sur nos « cousins » du Canada.

Noli me tangere, de Andrea Camilleri : trois ont trouvé ce court roman excellent, pour trois autres, l’intérêt est très moyen… ou moins.

Puis, une tentative de nous « vendre » Le lambeau de Philippe Lançon n’a pas convaincu. Le thème du survivant de l’attentat de Charlie Hebdo, malgré toutes les louanges, rebute en ce moment. Peut-être faudra-t-il attendre quelques mois pour cette lecture sortant de l’ordinaire.

La table du roi Salomon, de Luis Montero Manglano. Ce roman qualifié de « polar ésotérique médiéviste » sort du classique : Un étudiant en histoire de l'art est recruté par le Corps Royal des Quêteurs pour récupérer les œuvres volées à l'État espagnol. Les œuvres originales dans les musées sont remplacées par des analogues, ce qui complique la tâche des conservateurs de musée.

J’ai perdu Albert, de Didier van Cauwerlaert : une lecture d’été qui débute bien. Amusante dans les premières pages, le texte perd beaucoup sur la fin et devient plat.

La vie ne danse qu’un instant, de Thérèse Révoy : sur la montée du fascisme en Italie et le silence du pape Pius XII. À recommander à ceux que le thème intéresse.

Quand une porte claque, de Pierrette Gobin-Vaillant : agréable recueil de nouvelles sur la relation de couple. Est choisi comme lecture pour le mois de septembre.

La traduction prochaine de Das Feld (Le champ ?), de Robert Seethaler (auteur de Le Tabac Tresniek et Une vie entière). Dörte Hansen (À l’ombre des cerisiers) sortira son second livre en octobre 2018 (Mittagsstunden Heure de Midi ?).

La prochaine rencontre LOL aura lieu chez Josette le 11 septembre avec une seule lecture (Quand une porte claque).

Claire se met déjà sur les rangs pour la rencontre du 9 octobre.

Au programme, un petit retour à nos débuts LOL avec un clafoutis cerise-abricot et glace à la fraise fait maison, devant les yeux ébaudis des participants. Les absentes ont raté quelque chose.

Bonnes lectures et à bientôt !

olonnois85