Dès notre arrivée chez Michèle, nous décidons les dates des prochaines réunions :

Le 14 mai chez Marianne.

Le 11 juin chez Marc qui propose de faire une révision de l’utilisation du blogue.

 

Les livres du mois :

L´empreinte, Alexandria Marzano Lesnevich

Ce récit, car on ne peut pas parler de roman, comporte deux histoires imbriquées : un documentaire sur le troisième procès d’un pédophile accusé d’avoir tué un enfant et le témoignage de l’auteur du livre, victime d’inceste pendant son enfance. Nous assistons donc aux croisements de deux destins : l’auteur, avocate stagiaire au procès du pédophile, va enquêter sur sa propre vie tout en recherchant la vérité sur le criminel. Au départ, elle est partisane de la peine de mort, mais peu à peu ses certitudes s’effilochent... Ce récit est bien construit, mais plusieurs ont trouvé trop de redondances. Beaucoup de retours en arrière autant sur le passé du meurtrier que sur les souvenirs de l’auteur. Plutôt intéressant.

Les gratitudes, Delphine de Vigan

Premières exclamations : touchant, émouvant...

Certains n’ont pas aimé l’accumulation de dialogues et de monologues, mais l’auteur revendique ce choix d’écriture. Belles relations entre la vieille dame en fin de vie, sa jeune amie et l´orthophoniste de la maison de retraite. L’auteur a voulu montrer la nécessité de manifester sa gratitude aux personnes qui ont compté, qui nous ont aidés et que l’on va quitter. Chère Michka qui a perdu les mots et qui finit sa vie dans un fauteuil (croulant). Trop de tendresse ? Non, surtout beaucoup d’émotion, mais pas pour tout le monde...

 

Et maintenant les coups de cœur :

Le chant des revenants, Jesmyn Ward

Un roman choral qui se passe dans le sud des États-Unis. Une famille pauvre qui a du mal à vivre. Des vivants et des fantômes, du racisme, de la drogue et pourtant à côté de gens détestables des personnages très attachants comme Jojo, garçon de 13 ans et sa petite sœur, le grand-père qui a eu une vie tellement difficile...

L’Évangile selon Young Scheng, Dai Sijie

L’histoire d’un des premiers pasteurs chrétiens en Chine au vingtième siècle.

 

Deux soeurs, David Foenkinos

 

Rivalité entre deux soeurs qui se termine... (assez prévisible). Roman qui a peu convaincu et dont le succès dans les médias étonne.

 

Un certain Paul Darrigrand, Philippe Besson

Belle description de l’amour entre deux hommes. Belle écriture, beaucoup de sensibilité.

La tendresse du crawl, Colombe Schneck

Histoire d’amour d’une femme de cinquante ans avec un homme rencontré pendant l’adolescence. Se laisse lire.

Lune d’automne, Clarisse Goenawan

Roman policier qui se passe au Japon, mais dans un cadre plutôt international.

 

Et voilà les livres choisis pour la prochaine fois :

Le nouveau, Tracy Chevalier

Les femmes de Heart Spring Montain, Robin Mac Arthur

PS : On peut lire autre chose...

Après des discussions très animées, Michèle nous régale avec un délicieux Paris-Brest et un cake au chocolat très noir et très bon.

Plumule42