22 février 2018

Trois saisons d’orage, Cécile Coulon

Trois saisons d’orage, Cécile Coulon, Vivianne Hamy, 263pages   Le village des Fontaines est adossé aux falaises des Trois-Gueules et vit de l’extraction minière. Les Lyonnais regardent avec mépris et dédains ses habitants et ses ouvriers nommés les « fourmis blanches ». Après la guerre, André, un médecin lyonnais dégouté de la ville, vient s’installer aux Fontaines. Il a eu auparavant une aventure avec Cécile qui mettra un fils au monde, Bénédict. Cécile refuse de quitter la ville, mais acceptera que Bénédict... [Lire la suite]
Posté par Olonnois85 à 19:29 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 janvier 2018

Une fille dans la jungle, Delphine Coulin

Une fille dans la jungle, Delphine Coulin, Grasset, 238 pages   Six jeunes émigrants (quatre garçons, deux filles), d’origines différentes se retrouvent et forment une bande dans la jungle de Calais. Lorsque celle-ci doit être démontée, ils restent sur place et tentent de poursuivre leur rêve de rejoindre l’Angleterre. Tous ont déjà subi la faim, le froid, la soif, l’esclavage, la violence et autres sévices. Leur calvaire est loin d’être terminé. À 32 kilomètres de leur but, ils sont confrontés en plus à la police, aux milices... [Lire la suite]
Posté par Olonnois85 à 11:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 janvier 2018

Rencontre du 9 janvier 2018

Nous étions 7 dans la véranda d’Anne-Christine, à profiter du soleil et des lectures des uns et des autres. Plusieurs livres en circulation : « Magda » de Mazarine Pingeot, une histoire de terroristes-anarchistes sur le plateau du Larzac qui n’est pas sans rappeler une certaine actualité. Mais Marc surtout, nous a donné un éclairage intéressant en rapprochant cette histoire de celle de Suzanne Albrecht, fille d’un avocat de Hambourg qui assassina Jürgen Ponto, un banquier allemand. « Magda », pour qui se... [Lire la suite]
Posté par Olonnois85 à 14:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 janvier 2018

Marx et la poupée, Maryam Madjidi

Marx et la poupée, Maryam Madjidi, Le Nouvel Attila, 202 pages   Alors qu’elle a 6 ans, Maryam, accompagnée de sa mère, quitte l’Iran pour la France et rejoindre son père en exil. C’est le début d’une vie d’exilée. Elle doit apprendre la nouvelle langue, la cuisine, la mentalité, acquérir une nouvelle identité. Après une phase de refus, l’intégration se réalise aux dépens des origines. Maryam ne veut pas parler français, mais elle y est contrainte. Dès qu’elle la fait sienne, c’est le farsi qu’elle ne veut pas apprendre à... [Lire la suite]
Posté par Olonnois85 à 11:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 décembre 2017

Auprès de moi toujours, Kazuo Ishiguro

Auprès de moi toujours, Kazuo Ishiguro, Folio / Gallimard, 441 pages   Dans l’internat idyllique de Hailsham, des gardiennes éduquent des élèves particuliers. Parmi ceux-ci, Ruth, Tommy et Kath. Cette dernière est la narratrice. Kath raconte des petits détails de leur vie en commun en dehors de tous circuits de la civilisation. Ce sont des gamins qui se préoccupent intensément et exclusivement de leurs gamineries. L’interprétation d’une petite phrase devient un drame en plusieurs actes. Kazuo Ishiguro annonce sans cesse qu’il... [Lire la suite]
Posté par Olonnois85 à 18:53 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 décembre 2017

Joyeux suicide et bonne année, Sophie de Villenoisy

Joyeux suicide et bonne année, Sophie de Villenoisy, Livre de poche / Denoël, 214 pages   Sylvie Chabert s’occupait très intensivement de son vieux père veuf. Après le décès de celui-ci, elle est désœuvrée et n’a plus de perspective, plus d’avenir, malgré la belle somme qu’il lui lègue. Les fêtes de fin d’année approchent, elle décide donc de se suicider. Elle en parle au psy le plus proche de son domicile. À sa grande surprise, il ne tente pas de la dissuader et fixe même la date au 25 décembre entre 14h30 et 16h30. Seule... [Lire la suite]
Posté par Olonnois85 à 10:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 décembre 2017

Point cardinal, Léonor de Récondo

Point cardinal, Léonor de Récondo, Sabine Wespieser, 224 pages Après avoir passé la soirée avec Cynthia, Mathilda se démaquille dans sa voiture, se déshabille, enfile une tenue de sport et redevient ainsi Laurent. Marié avec Sabine, deux enfants, Claire 13 ans et Thomas 16 ans, Laurent est une femme dans un corps d’homme. Cynthia, elle aussi transsexuelle, encourage et accompagnera Laurent dans sa conversion et mettre son physique en adéquation avec son être. La première réaction de Sabine lorsqu’elle constate que son mari veut... [Lire la suite]
Posté par Olonnois85 à 12:14 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 décembre 2017

L’inconsolable, Anne Godart

L’inconsolable, Anne Godart, Minuit, 157 pages   La narratrice s’adresse à une femme, ou bien c’est la femme qui s’adresse à elle-même. Le tutoiement est de rigueur. Elle a eu quatre enfants, un garçon, deux filles, puis de nouveau un garçon. L’aîné est décédé. C’était son préféré. Le jour de la commémoration de sa mort, elle attend que ses proches, ses amis, son entourage entier expriment leur compassion. Elle n’attend pas des effusions, mais juste un signe, montrer qu’ils ont pensé à ce décès. Ceux qui n’y pensent pas, qui... [Lire la suite]
Posté par Olonnois85 à 13:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 décembre 2017

La Fontaine une école buissonnière, Érik Orsenna

La Fontaine une école buissonnière, Érik Orsenna, Stock, 176 pages   Sur un ton ton anjoué, Érik Orsenna nous livre un portrait sommaire de Jean de La Fontaine. C’est un petit délice qui nous replonge dans notre enfance, ce temps où nous apprenions ces plus célèbres fables qu’Érik Orsenna cite. Il en rajoute quelques unes moins connues et un peu polissonne (Les lunettes) que nos maîtres n’auraient sûrement pas osé nous laisser réciter en classe. Si quelques fables de La Fontaine nous sont encore en mémoire, nous en savons peu... [Lire la suite]
Posté par Olonnois85 à 20:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 novembre 2017

Mon autopsie, Jean-Louis Fournier

Mon autopsie, Jean-Louis Fournier, Stock, 192 pages Jean-Louis Fournier est mort. Il a fait don de son corps à la science et celui-ci se retrouve sur la table de dissection de l’Académie de médecine. Il a de la chance, c’est une belle étudiante qu’il nomme Égoïne (comme la scie) qui va le disséquer. Pour un peu, il en regretterait d’être trépassé. Elle dissèque son corps, il dissèque son âme. Sans état d’âme. Le roman de Jean-Louis Fournier, mieux vaudrait peut-être parler de son autobiographie, est découpé en courts... [Lire la suite]
Posté par Olonnois85 à 13:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,