Strafe, Ferdinand von Schirach,189 pages

StafePour une fois, pourquoi pas un commentaire sur un livre pas encore traduit en français ?

Après Verbrechen (publié sous le titre Crimes) et Schuld (publié sous le titre Coupable), le célèbre juriste et auteur Ferdinand vonSchirach récidive avec Strafe (Punition?).

Le principe reste le même. Dans une langue stricte dépourvue de toutes fioritures et de tout effet seyant à un juriste, l’auteur relate diverses affaires ou la différence entre droit et justice est criante. Aussi rigoureux que se veuillent les textes de loi, tout coupable n’est pas puni comme il le devrait, sans tenir compte de ceux qui échappent totalement à leur juste peine. Aucun des cas ne concernent les victimes de la justice, ceux injustement condamnés parce qu’incapable de se défendre ou d’avoir le bon défenseur de son côté , ce qui en soi est aussi une injustice.

Ce nouveau recueil de nouvelles de Ferdinand vonSchirach, qui ne manquera sûrement pas d’être traduit en français vu la notoriété et les succès précédents de l’auteur, est malgré tout décevant. Certaines affaires restent floues dans leur dénouement. L’effet de nouveau de Coupable et Crimes n’est plus là. L’impression d’exploitation d’un filon est trop présente, le mode plus routine qu’innovant.

olonnois85