Une fille dans la jungle, Delphine Coulin, Grasset, 238 pages

 

Une fille dans la jungleSix jeunes émigrants (quatre garçons, deux filles), d’origines différentes se retrouvent et forment une bande dans la jungle de Calais. Lorsque celle-ci doit être démontée, ils restent sur place et tentent de poursuivre leur rêve de rejoindre l’Angleterre. Tous ont déjà subi la faim, le froid, la soif, l’esclavage, la violence et autres sévices. Leur calvaire est loin d’être terminé. À 32 kilomètres de leur but, ils sont confrontés en plus à la police, aux milices anti-migrants, aux passeurs, aux bandes rivales.

Ce livre décrit toute la misère à laquelle des adolescents peuvent être confrontés, mais qui font tout pour garder leur dignité humaine. L’espoir est tenace et part en dernier.

Aussi prenant que soit ce roman, il manque quelque chose d’indéfinissable. Peut-être colle-t-il un peu trop à l’image que l’on s’est formé de ces jeunes migrants. Trop de clichés, qui éventuellement sont pourtant la réalité, personne pour le vérifier. Malgré les tentatives et la bonne volonté, le vécu ne transparaît pas.

olonnois85