Trois jours chez ma tante, Yves Ravey, Minuit, 188 pages

 

Trois jours chez ma tanteVingt ans après avoir précipitamment quitté la France pour le Liberia avec l’aide de sa riche et influente tante Vicky, Marcello revient lui rendre une visite de trois jours. Ce retour n’est cependant pas volontaire. Vicky qui jusqu’alors le soutenait financièrement tous les mois, a décidé de lui couper les vivres et de le déshériter. L’information lui est parvenue juste à un moment où Marcello a quelques difficultés avec son entreprise au Liberia. Marcello espère convaincre sa tante d’un dernier soutien conséquent. Pour cela, il n’hésite pas à s’allier à son ex-femme qui a gardé une certaine influence sur sa tante.

Yves Ravey met avec habileté peu à peu à jour le caractère douteux et peu scrupuleux de son héros, le rend de plus en plus antipathique. Les cartes sont parfois brouillées, la fin est cependant un peu trop écrite d’avance.

olonnois85