25 septembre 2014

La Déesse des petites victoires, Yannick Grannec

La Déesse des petites victoires, Yannick Grannec, Pocket, 517 p.   Je voulais en savoir plus sur ce génial mathématicien et me suis donc plongé avec élan dans la lecture de La Déesse des petites victoires. Pour entrer dans l'histoire, pas besoin de connaissance en mathématiques, et pourtant la lecture devient vite assidue. Son grand défaut saute vite aux yeux : Yannick Grannec n'écrit pas un roman biographique de Kurt Gödel et de son épouse Adèle, mais aussi de personnages fictifs qui se mélangent à leur histoire, plus... [Lire la suite]
Posté par Olonnois85 à 16:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 septembre 2014

Le Royaume, Emmanuel CARRERE

LE ROYAUME - Emmanuel CARRERE - 630 pages - P.O.L. "Le Royaume est un péplum, une enquête historique sur la naissance du Christianisme. L'action se passe au début du premier siècle après J.C. J'aimerais commencer ce billet par un extrait de la page 612, autant dire la fin du livre qui en compte 630, où Emmanuel Carrère nous raconte qu'étudiant en histoire il a eu à rédiger un mémoire sur un sujet de son choix. S'estimant à la fois très ignorant en histoire et très calé en science-fiction, il a choisi comme sujet l'uchronie.... [Lire la suite]
Posté par Ozette à 18:24 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
16 septembre 2014

Petites scènes capitales, Sylvie Germain

Petites scènes capitales, Sylvie Germain, Albin Michel, 247 p. « C'est qui là ? ». Avec ces trois premiers mots, Sylvie Germain donne le thème de son roman. « Là », c'est Lili, à qui sa grand-mère a posé la question. Elle aurait tout aussi bien pu demander directement, qui est Lili (Liliane), cet enfant dont la mère a mystérieusement disparu alors qu'elle était encore en bas âge. Lili se reposera encore maintes fois cette question lorsque son père se remarie avec une ex-mannequin, mère  déjà de quatre... [Lire la suite]
Posté par Olonnois85 à 10:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 septembre 2014

A l'origine notre père obscur, Kaoutar Harchi

A l'origine notre père obscur, Kaoutar Harchi, Éditions Actes Sud, 164 p. Le roman se déroule dans une contrée où la famille et les traditions sont plus fortes que tout. La narratrice est née dans une maison de femmes où sa mère – elle ne dit pas ma mère, mais un très distancié "la Mère" – a été placée par le Père lorsque la famille de celui-ci a diffamé sa jeune épouse. Combien de femmes, la Mère et moi, avons-nous vues conduites ici par un époux, par un frère, par un beau-frère, par un fils puis, quelques années plus tard, être... [Lire la suite]
Posté par Olonnois85 à 13:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 septembre 2014

L'heure du roi, Boris Khazanov

L'heure du Roi, Boris Khazanov, Vivianne Hamy - 2005, traduit du russe et postface par Elena Balzano, 115 p.   Une œuvre exceptionnelle, dans la lignée de Inconnu à cette adresse (de Kathrine Kressmann Taylor), comme le remarque A. Lemoine en quatrième de couverture. Au début de la Deuxième Guerre mondiale, un petit royaume (mélange de Pays-Bas et de Danemark) est envahi pas la Wehrmacht (fortes allusions à l'invasion de la Pologne et des pays Baltes). Le roi et son gouvernement se soumettent, car toute résistance est inutile... [Lire la suite]
Posté par Olonnois85 à 12:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 août 2014

Le liseur du 6h27, Jean-Paul Didierlaurent,

Le liseur du 6h27, Jean-Paul Didierlaurent, Au Diable Vauvert, 218 p.   Guylain Vignole arrache chaque jour quelques pages à l'appétit monstrueux de la Chose, comme il appelle la Zerstor 500, cette machine utilisée pour broyer les livres destinés au pilon. En dehors de son travail, sa vie se limite à un poisson rouge nommé Rouget de Lysle et à donner un peu de son temps à son ancien collègue et prédécesseur Guiseppe, qui se fit happer les deux jambes par la Chose. Autrement dit, la vie de Guylain n'a rien de bien joyeux. Même... [Lire la suite]
Posté par Olonnois85 à 23:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 août 2014

Les brumes de l'apparence, Frédérique DEGHELT

Les brumes de l'apparence, Frédérique DEGHELT - ACTE SUD - 362 PAGES   Gabrielle est une quadra dynamique, travaillant dans l'événementiel, elle organise des fêtes somptueuses, son mari est chirurgien esthétique, autant dire qu'ils ne vivent que dans le paraître, jusqu'au jour où elle hérite d'une masure au milieu d'une forêt quelque part dans la France profonde. Contrainte d'y passer sa première nuit d'héritière, elle ne se réveillera plus jamais la même... "Les esprits sont comme les parachutes ils ne fonctionnent que... [Lire la suite]
Posté par Ozette à 19:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 août 2014

En ville, Christian Oster

En ville, Christian Oster, Editions de l'Olivier, 188 p.   Comme toujours, avec Christian Oster, le sujet a peu d'importance, on n'attend pas que le ou les protagonistes parviennent à leur but. Ce qui compte, c'est le récit par lui-même. Dans En ville, le narrateur s'adresse directement au lecteur. Le texte n'est qu'un long récit, un monologue de l'auteur. Il raconte à son interlocuteur (le lecteur) dans le moindre détail ce qu'il a dit, ce qu'il a pensé, ce qu'il lui est arrivé, mais évoque à peine l'essentiel. Les dialogues... [Lire la suite]
Posté par Olonnois85 à 23:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 août 2014

Yamabuki, Aki Shimazaki

Yamabuki, Aki Shimazaki, Leméac/Acte Sud, 135 p.   À l'approche de son cinquante-sixième anniversaire de mariage, Aïko Toda se remémore ses années passées à côté de Tsuyoshi Toda, celui qu'elle appelle son samouraï, cet homme dont elle s'est déjà éprise pendant un voyage en train sans avoir échangé un seul mot avec lui, qui, dès leur premier rendez-vous, lui fait une demande en mariage qu'elle acceptera spontanément, bien que récemment divorcée. Parce que stérile, son premier mari la comparait à une yamabuki (d'où le titre... [Lire la suite]
Posté par Olonnois85 à 16:43 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
05 août 2014

Profanes, Jeanne Benameur

Profanes, Jeanne Benameur, Babel, 274 p.   À 90 ans, Octave Lassalle, ancien chirurgien, a parfaitement conscience qu'après avoir sauvé tant de vies, la fin de la sienne approche. Il s'entoure alors de quatre personnes choisies avec minutie qui devront l'accompagner en continu le moment venu. En attendant, il œuvre pour qu'un lien s'établisse entre ces quatre personnes, mais aussi à accomplir une dernière tâche pour laquelle il compte bien sur leur soutien. La mort est donc au centre de ce roman qui n'a rien d'optimiste, mais... [Lire la suite]
Posté par Olonnois85 à 17:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,